Analyse de risques alimentaires

L’analyse de risques alimentaires… y avez-vous recours?

La plupart du temps, lorsque vous procédez à l’analyse des dangers relatifs à un procédé, à une substance chimique ou à la présence d’une bactérie pathogène; vous évaluez ensuite les risques et concluez si le danger est important ou pas.  Vous réalisez ces étapes en utilisant des outils d’analyse de risques alimentaires comme par exemple une liste préétablie des dangers inhérents aux procédés ou des données scientifiques qui vous permettent de justifier vos décisions en vue d’établir des façons de gérer les dangers identifiés.

Les outils de base pour l’analyse de risques alimentaires

Lorsque vous procédez à l’analyse de risques alimentaires en bonne et due forme pour une substance donnée ou un procédé ou pour la présence d’un pathogène; quels sont les outils que vous utilisez?

Il y a bien entendu les références scientifiques, les normes et/ou barèmes de cuisson ou les niveaux de tolérance de certaines substances chimiques, etc.; mais est-ce que vous réalisez des simulations ou des essais en pratique?  

Autrement dit; l’analyse de risques ça ne se fait pas juste sur du papier.  Par exemple, pour les microorganismes, vous pouvez désormais utiliser des modèles et/ou systèmes prédictifs basés sur des algorithmes mathématiques.  À la suite de ces simulations, il est toutefois important de réaliser des essais de mises à l’épreuve dans les conditions réelles afin de valider le tout.

Les stratégies à adopter

Quelles sont vos stratégies d’analyse de risques alimentaires?

  • Est-ce que vos évaluations sont suffisamment complètes et étoffées pour être conformes aux exigences réglementaires?

  • Est-ce que vous utilisez tous les outils disponibles afin de simplifier votre travail?

  • Allez-vous assez loin?

Nous sommes en mesure de vous aider à développer, implanter ou encore à améliorer votre stratégie d’analyse de risques alimentaire de façon à ce que vous soyez capable de respecter les exigences de conformités réglementaires, normatives et celles de vos clients (incluant celles stipulées dans les référentiels GFSI).  Cela permettra de renforcer votre approche afin d’améliorer votre degré de conformité tout en facilitant votre prise de décision sur les dangers à gérer et les mesures à prendre.