Valorisation des sous-produits et résidus

Fabriquer de la bonne façon du premier coup sans perte

Fabriquer de la bonne façon du premier coup sans pertes… le rêve de toute entreprise manufacturière.

Les entreprises du secteur agroalimentaire travaillent depuis toujours avec la notion de rendement et ils le veulent le plus haut possible.  Même quand c’est le cas, les pertes et les produits déclassés finissent par devenir des produits ou encore des sous-produits que l’on s’efforce de vendre au meilleur prix selon les aléas du marché.  Le résultat n'est pas toujours optimal ou même satisfaisant mais c'es mieux que de tout perdre...

Y a-t-il une autre solution?  Eh bien oui et elle s’appelle la valorisation

  • Avez-vous déjà pris la peine de faire un bilan de matière complet et détaillé pour évaluer le rendement de vos procédés de fabrication?

    • Le faites-vous sur une base régulière?

    • En continu?

  • Êtes-vous en mesure d’établir rapidement le % de produit fabriqué de la bonne façon du premier coup?

    • En dollars?

    • En kg?

Que faites-vous avec les produits déclassés, abîmés ou non conformes?

  • Qu’en est-il des produits déclassés, des sous-produits et éventuellement des pertes?​

    • Avez-vous estimé la valeur des pertes potentielles?

    • Est-ce que vos produits déclassés, vos sous-produits ou encore vos pertes peuvent devenir une matière première pour un autre client que le client auquel était destiné les produits en tout premier lieu?

    • Est-ce que vos produits déclassés ou vos sous-produits pourraient devenir des produits à valeur ajoutée si vous les retravaillez minimalement et que vous les vendez sur un marché différent?

    • Avez-vous déjà évalué la valeur ajoutée potentielle que vous pouvez donner à vos produits déclassés ou à vos sous-produits?

    • En $, en opportunités, en débouchés potentiels?

  • Avez-vous évalué la valeur de vos produits déclassés ou de vos sous-produits sur d’autres marchés?

Minimiser les rejets ou pas

Minimiser les produits déclassés, les sous-produits ou les résidus :

  • Est-ce toujours la meilleure approche?

  • Y a-t-il une saisonnalité pour la demande en produits déclassés, sous-produits ou résidus que vous produisez?

  • Si oui, comment optimiser votre offre?

Chaque cas est spécifique mais il pourrait y avoir un avantage à fabriquer un certain pourcentage de produits déclassés si certaines opportunités font en sorte de:

  • Pouvoir les écouler à bon prix à certains moments sur certains marchés

  • Les utiliser comme matière première pour fabriquer un ou des produits à valeur ajouté

  • Les réutiliser dans d'autres produits fabriqués dans votre propre établissement et :

    • réaliser des économies sur la préparation des formulations

    • réaliser des économies sur les matières premières

    • améliorer vos rendements et vitesses d'opérations

Nous sommes en mesure de vous aider à développer, implanter ou encore à améliorer votre stratégie de valorisation des résidus et sous-produits de façon à ce que vous soyez capable d’en retirer une plus-value plus élevée.  Cela permettra aussi de simplifier/rationaliser votre approche afin d’améliorer votre flexibilité et votre efficacité tout en vous faisant réaliser des économies et possiblement des profits.  Vous pourriez faire plus avec ce que vous avez déjà considéré comme des rebus ou des produits bas de gamme.  Cela simplifiera grandement la gestion vos matières non-comestible et vos produits en retenus en les réduisant au minimum tout continuant de respecter les exigences de conformité réglementaires, normatives et celles de vos clients (incluant celles stipulées dans les référentiels GFSI).

... Vous avez peut-être de l’argent qui dort quelque part! ...